Tsuica

Se tenir informé

       LES FOLIES DANSES

    voir albums fol2un événement où la culture prend toute sa dimension de lien social et de tolérance 

 

La musicienne Marianne Entat, cofondatrice de l'association "Les Amis de Tsuica" a pu apprécier dès ses premiers séjours en Roumanie la chaleur et la qualité artistique des bals de village, en dépit de conditions matérielles, qui, il y a 25 ans, étaient particulièrement sommaires. Ce n'est pas seulement un répertoire de musique, de chants et de danses que Les Amis de Tsuica diffusent à travers les ateliers, stages et bals qu'ils animent mais aussi l'esprit d'ouverture et d'échange qu'ils ont rencontré dans les endroits les plus reculés.

 

UN TERRAIN PROPICE

La ville de Clamart, où l'association s'est installée il y 12 ans, a un tissu associatif riche, et sa municipalité actuelle encourage son développement. Il existe sur l'ensemble de la commune de nombreuses associations de cultures régionales et plusieurs ateliers et cours de danse: danses d'Europe de l'est et des Balkans, d'Israël, danses bretonnes, portugaises, italiennes, sévillanes, maghrébines, sénégalaises, danse orientale, reggae, danses de salon. Il existe également plusieurs ensembles musicaux et chorales amateurs et professionnels.

 

LE GOÛT DES ECHANGES

Plusieurs associations avaient déjà amorcé un mouvement de rencontres. Ainsi, les Amis de Tsuica avaient invité les bretons à un bal "est-ouest" avec chants dansés, et animé des danses roumaines lors d'un festival portugais. Ils participent en 2013 à la Quinzaine culturelle au Centre du Pavé Blanc, sur le thème de la transmission, qui fait se rencontrer cultures et générations.

Par ailleurs, Les Amis de Tsuica sont membre du réseau de Musiques et danses Traditionnelles des Hauts de Seine, la fédération "Traddamus", et ont donc depuis des années l'expérience d'échange et de collaboration autour de projets.

 

LES FOLIES DANSES

Tout ces éléments ont amené Les Amis de Tsuica à organiser depuis 9 ans un grand bal multiculturel à Clamart (92), les Folies Danses.

Une douzaine de groupes de toutes nationalités font danser environ 400 participants. Il dure de 18h à 1h du matin et son entrée est gratuite. Il est précédé par un « goûter en toutes langues » pour les enfants et leurs familles.

Il ne s'agit pas, comme c'est le cas de beaucoup de fêtes annuelles, d'une simple démonstration des talents de chaque association. Son principe directeur impose à chaque groupe de proposer à tout le public de s'initier aux danses de son pays ou sa région. Cela suppose évidemment de choisir des danses assimilables assez facilement, et de déléguer certains danseurs à la démonstration. Cela ne va pas de soi pour certains groupes pour qui la pratique des danses folkloriques est réservée à ceux qui s'entraînent régulièrement et destinée à des présentations publiques, dans des spectacles ou festivals. Mais tous les groupes acceptent finalement de jouer le jeu et en comprennent vite l'intérêt.

Certains groupes choisissent de présenter une chorégraphie de quelques minutes par leurs meilleurs danseurs avant d'inviter l'ensemble du public sur la piste. D'autres entraînent d'emblée tout le monde dans le bal.

Les buffets sont l'occasion de savourer des spécialités de différentes contrées. Certains stands sont proposés par des groupes participant à la danse, d'autres par des associations qui n'oeuvrent pas directement dans le domaine artistique : des femmes sénégalaises récoltant des fonds pour la construction d'une maternité au pays, une association d'handicapés ayant un savoir-faire en pâtisserie.

 

DES LA PREMIERE EDITION

Les Folies Danses se sont appuyées initialement pour partie sur le réseau Traddamus, et pour partie sur le tissu associatif clamartois. Le premier bal multiculturel, en 2005, a donc rassemblé des associations de Clamart et d'autres communes des Hauts de Seine.

L'événement ayant eu pour effet d'enrichir les relations de proximité entre les associations présentes sur la ville, les Folies Danses des années suivantes se sont resserrées autour de celles-ci, avec le soutien de plus en plus intense de la municipalité.

 

PRÉPARER ENSEMBLE

Outre les aspects pratiques tels que les ordres de passage et la répartition des tâches, de nombreux échanges artistiques sont favorisés. Une "clamartoise" a été proposée certaines années pour être dansée en milieu de bal. Une année, elle a été composée de toute pièce à partir de thèmes folkloriques, jouée par l'atelier musique des Amis de Tsuica, et plusieurs associations ont à tour de rôle mené la danse sur la musique. En 2007, il a été choisi pour clamartoise un morceau portugais. Enregistré auprès d'un accordéoniste de l'Amicale portugaise, tel un collectage dans la tradition orale, il a été envoyé préalablement à tous les musiciens des différents groupes du bal afin qu'ils se réunissent pour le jouer ensemble le soir-même. En 2008, c'est un air breton très connu qui a réuni tous les public au son de la cornemuse, du djembé, des violons, des clarinettes, du violoncelle, du concertina, de l'accordéon, et a permis l'invention de paroles du cru reprises par tous. En 2009, un air magrébin, en 2010 un kotchari arménien.

 

Les collaborations ont aussi lieu dans d'autres domaines, notamment les arts plastiques : depuis la troisième édition, des associations font réaliser par leur adhérents, enfants et adultes des décors et objets qui embellissent la fête et symbolisent la richesse des mélanges culturels.

 

LE DEROULEMENT

Le bal débute par un "Goûter en toutes langues". Les parents apportent douceurs et boissons typiques qu'ils font déguster aux enfants, tandis que sont racontées des histoires de différents pays. Grands et petits participent comme auditeurs mais aussi comme conteurs. Des collaborations avec des ateliers d'art dramatique peuvent ainsi être sollicitées.

Puis c'est un bal pour enfants qui inaugure la soirée en réunissant les petits et les adultes déjà présents. Les thèmes varient chaque année : jeux chantés et dansés de tradition française, danses grecques, danses du Monde, certaines fois animées par des groupes d'enfants qui pratiquent leur art toute l'année : Portugal, Arménie, Flamenco, danses africaine.

 

Ensuite se succèdent les danses menées par les différentes associations, chacune disposant de deux créneau de 10 à 15 minutes. En milieu de bal tout le monde est réuni pour des "photos de famille",

Les associations choisissent de faire accompagner leurs danses par des musiciens amateurs ou professionnels, ou à défaut par des CD.

 

SOIRÉE DANSANTE, LENDEMAINS QUI CHANTENT ?

Qu'on soit dans les Carpathes ou dans les Monts d'Auvergne, le bal du village est un lieu où une autre communication est possible, entre gens du cru, mais aussi avec ceux de passage. On peut y oublier rancoeurs et méfiances et exprimer les rivalités sur un mode inoffensif, en excellant dans la danse ou la musique. Et ainsi le lendemain, après la fête partagée, on ne regarde plus tout à fait de la même façon le voisin ou l'étranger.

En l'élargissant géographiquement, le bal s'inscrit dans une lutte contre le racisme et les exclusions par un moyen à la portée de tous, quels que soit leur langue, leur âge, leur niveau socioculturel. Par l'implication des adultes, il fait tomber des préjugés et permet de découvrir la richesse des autres. Par la participation des enfants, il sème la curiosité et le désir d'échanges.

Sur le plan artistique, les participants enrichissent leur pratique, notamment par la contrainte imposée de faire danser tout public, mais aussi par les échanges spontanés entre les musiciens, les danseurs, les chanteurs parfois.

Ainsi, de façon impromptue, les sonneurs bretons mêlent binious et bombardes aux djembés africains, le temps d'une danse insolite.

Les musiciens et les danseurs ont aussi l'occasion d'échanger conseils et commentaires.

Les mélanges entre populations sont d'autant plus visibles que beaucoup de participants viennent en vêtements traditionnels. Aussi on peut voir une danse orientale réunir autour des ondulantes jeunes filles des costumes bretons et portugais, des boubous et des tenues de cow-boys.

 

La diversité des danses permet aussi un échange entre générations. En effet, toutes les danses n'attirent pas habituellement tous les publics. Si les Portugais conservent une très forte transmission de la tradition depuis les grands parents jusqu'aux tout jeunes enfants, d'autres danses ciblent des tranches d'âge plus restreintes. La danse africaine recrute plutôt chez les enfants et les ados, les danses de salon chez les seniors, les danses bretonnes chez les quinquagénaires… Or au cours du bal tous prennent plaisir à changer de registre, et les plus âgés sont encore nombreux sur la piste quand vient l'heure du reggae.

 

En conclusion, le bal Folies Danses agit sans prétention et sans barrières idéologiques pour montrer qu'on peut partager des moments forts avec toutes sortes d'autres individus, que ce partage laisse des traces au quotidien tout au long de l'année, et que les musiques et danses traditionnelles, souvent confinées au rang d'archaïsme folklorique, y prouvent toute leur richesse artistique et leur rôle fédérateur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Affiche folies 2017En 2017 : Osmose (danse orientale), Juste Dance (Hip Hop et zumba) Les Amis de Tsuica (danses des Balkans), ARPE et les Beautés d'Afrique, La Cascade (danses françaises et voisines), Encanto Flamenco, L'Amicale Franco-portugaise (danse et buffet), Cubaneando (danses cubaines et africaines), Claire Péricard (conte), Watchma (buffet), Artgora (décor)

affiche 2016En 2016 : Osmose (danse orientale), Just Danse (Hip Hop et zumba) Les Amis de Tsuica (danses des Balkans), ARPE et les Beautés d'Afrique, Danses du Monde (Israël), Wichitta Campoer (danses africaines), Encanto Flamenco, L'Amicale Franco-portugaise (danse et buffet), Jimmy (danse orientale) Artgora et l'Echelle de Soie (décors)

affiche 2015En 2015 : Osmose (danse orientale), Juste Dance (Hip Hop et zumba) Les Amis de Tsuica (danses des Balkans), ARPE et les Beautés d'Afrique, Danses du Monde (Israël), ACCES (danses africaines), Encanto Flamenco, Naître au Sénégal (danse et buffet), L'Amicale Franco-portugaise (danse et buffet), Artgora et l'Echelle de Soie (décors) 


affiche 2014En 2014 : Le coupé-décalé des groupes Awelsom et BFR, Osmose (danse orientale), Atelier Hip Hop, Arte Vivo (Flamenco), Di Sol e Di La (danses italiennes), Les Amis de Tsuica (danses bulgares), Terne Roma (danses tziganes), Danses du Monde (Israël), ACCES (danses africaines), Encanto Flamenco, L'Amicale Franco-portugaise (danse et buffet), DJ Erika Serre, Artgora et l'Echelle de Soie (décors)

folies2013En 2013 : L'Amicale Franco-portugaise (danse et buffet), les Amis de Tsuica (danses d'Europe de l'est), ACCES et Naître au Sénégal (danses africaines et buffet), Bélisaire (danse cajun), Encanto Flamenco (flamenco), No Name Crew (hip hop) et Atelier Hip hop Jeunesse, Sensation tribale (danse orientale), Danses du Monde (danses d'Israël), l'Echelle de Soie (décors), Polysongs (apéritif), et pour finir le clamartois DJ Wide B.

folies danse2012En 2012 : danseurs africains d'ACCES, danseuses orientales de Sensation Tribale, PB Crew (Hip Hop), PolysongS (chant et buffet), Les Amis de Tsuica (danse des Balkans), Danses du Monde, Arte vivo (flamenco), l'UPC (tango), l'Association franco Nord africaine (danse et buffet), Amicale franco portugaise (danse et buffet), Naître au Sénégal (danse et buffet africain), Claudio Miji et ses musiciens (world music), Artgora.

A3ffoliesMailing

 En 2011 : danseurs africains d'ACCES , danseuses orientales de Sensation Tribale, PB Crew (Hip Hop), PolysongS (chant et buffet), Les Amis de Tsuica (danse des Balkans), Danses du Monde, Arte vivo (flamenco),l'UPC (tango), l'association Franco Nord Africaine (danse et buffet), Amicale Franco portugaise (danse et buffet), Naître au Sénégal (danse et buffet africain), Claudio Miji et ses musiciens (world music), Artgora.


AffichefoliesdanseEn  2010 : danseurs bretons, africains, danseuses orientales, PB Crew (Hip Hop), PolysongS (chant et buffet), Les Amis de Tsuica et Djanam (danse des Balkans), Danses du Monde, Arte vivo (flamenco), Maroc-Algérie-Tunisie, Ararat (danse arménienne), Naître au Sénégal (danse et buffet africain), Artgora.

Affifolie Danses09-3En 2009 :Danse orientale (Sensation tribale), danse africaine (Accès), Danses du monde, Flamenco (Arte Vivo), maghreb (MAT), Grèce et Balkans (Amis de Tsuica), Danses de salon (UPC), Portugal, Bretagne, Reggae Universal Congress

 

foliesDanse08En  2008 : Hop la belette !, danses françaises, Bretagne, Danses du Monde, Arménie, Afrique (ACCES), Maghreb (MAT et Osmose), Portugal, grecques et Balkans (Les Amis de Tsuica), Ile Maurice (Les Amis des Mascareignes), flamenco (Arte Vivo), Reggae avec Universal Congress

TractEn 2007 : Hop la belette !, danses françaises, Bretagne, Danses du Monde, Afrique (ACCES), Maghreb (MAT et Osmose), Portugal, grecques et Balkans (Les Amis de Tsuica), danses hongroises, Reggae avec Take One Dub

tract 2006001En 2006 : danses italiennes (Di sol e di la), danses grecques et des Balkans (Les Amis de Tsuica), danses israéliennes (Danses du monde), Bretagne, Portugal, danses orientale (Osmose), danse africaines (ACCES), danses hongroises, danses de salon (UPC), danses western (Los Ringardos), danses d’Afrique du Nord (MAT), Reggae avec Take One Dub

 tract2005-1En 2005 : danses d’Europe de l’est (Tsuica), danses anglaises (Mône Guilcher et Froggies Stew), danses du Maghreb (Mistouta), danses klezmer (Yvette Métral), Bretagne, danses africaines (Acces), danses israéliennes (Danses du Monde), Maghreb (association MAT), danse orientale (Osmose)

 

 

©2017 Tsuica